StatCtr

Monday, July 1, 2013

Livre I en Français - Chapitre XXVIII - Christian Grey et Anastasia Steele

REMINISCENCE DU PASSE

Chapitre 28
Traduit par: Elisabeth Mazaltov

Edité par: Elisabeth Mazaltov et Hélène B.


Nous embarquons dans l’heure. Je suis remonté contre Leila parce qu’elle a tenté de se suicider. Quelque chose a du se passer. Elle était si gaie et pleine de vie. Qu’est il arrivé ? Elle s’était mariée. L’est -elle toujours ?

Avant le décollage je téléphone à mon conseiller en sécurité.

« Welch. »

« Welch, c’est Grey. Ecoutez. J’ai un boulot pour vous. Je veux savoir ce qui est arrivé à Leila. »

« Leila ? »

« Vous aurez toutes les informations nécessaires. Son nom d’épouse est Hanson. C’est une de mes ex. Elle est venue à mon appartement aujourd’hui et a tenté de s’ouvrir les veines sous les yeux de Madame Jones qui l’a conduite à l’hôpital. On la garde là bas jusqu’à ce que j’arrive. Je veux savoir ce qui l’a amené à commettre un tel geste. »

« Elle était en relation avec vous Monsieur ? »

« Non. Je ne l’ai pas vu depuis près de trois ans, disons que ça doit faire 2 ans et huit ou neuf mois. Elle s’est mariée. Sa famille vit quelque part dans l’est. Toutes ces informations sont dans votre base de données. Je vous demande de contacter son mari et sa famille et de me rendre compte de ce que vous apprendrez. »

« Oui Monsieur. »

« J’insiste, vous m’informez dès que vous trouvez quelque chose. Je veux du concret d’ici 24 heures. »

« Bien Monsieur. »

Je raccroche puis j’appelle Madame Jones.

« Bonjour Monsieur Grey. »

« Madame Jones, où avez-vous conduit Leila ? »

« Au centre Médical Universitaire Monsieur. C’est le meilleur hôpital de la ville et ils ont un service de psychiatrie. »

« D’accord. Comment va-t-elle ? »

« L’entaille est superficielle. Ils évaluent son état mental. Pour le moment les médecins pensent qu’elle a subit un traumatisme dont on ignore la nature. Comme je ne suis pas de la famille, on refuse de m’en dire plus. Je me borne à attendre là Monsieur. »

« Bien. Assurez-vous qu’elle reste hospitalisée jusqu’à ce que j’arrive. »

« Je ferai de mon mieux Monsieur, mais si un membre de sa famille vient la voir ou si elle décide de partir je n’aurai aucun moyen d’intervenir. »

Je passe ma main dans mes cheveux en signe d’exaspération. Elle a raison bien sûr.

« Merci Madame Jones. Faites au mieux et gardez un œil sur elle. »

« Oui Monsieur. » Au moment où je m’apprête à raccrocher je me souviens d’une question que je voulais lui poser.

« Madame Jones, j’allais oublier … Comment Leila est-elle entrée ?  Qu’a t’elle dit ? Et qu’a t’elle fait ? »

« Et bien elle a sonné. Je la connaissais alors je l’ai autorisée à monter. Elle a demandé à vous parler, elle était dans tous ses états et je suis désolée de vous le dire Monsieur, mais elle était sale, on aurait dit qu’elle ne s’était pas lavée depuis plusieurs jours voire plusieurs semaines. Ses vêtements étaient deux fois trop grands et sales eux aussi. Elle semblait perdue et perturbée. Son regard était bizarre. »

Je ferme les yeux, j’ai de la peine. Leila que t’es t-il arrivé ?

Misery - Maroon 5



« Et que s’est-il passé ? »

« Elle a demandé où vous étiez. »

« Qu’a-t-elle dit exactement ? »

« Elle a dit  «Où est le Maître ? Ce à quoi j’ai répondu que vous n’étiez pas à la maison : « Vous mentez Madame Jones, ne veut-il pas me parler ? » J’ai dit que ‘bien sûr que non ! Il est en déplacement’ elle a ajouté ‘J’aimais le Maître mais il ne m’aimait pas’ alors je lui ai demandé si je pouvais faire quelque chose pour l’aider. Elle a dit ’rien, rien du tout. 

I Who Have Nothing - Haley Reinhart

Le maître est sombre. Trop sombre. Je veux retrouver mon amour. Je ne suis rien sans lui.’ Puis soudain elle a sorti ce couteau de nulle part et elle a tranché son poignet. J’ai du l’empoigner pour lui faire lâcher prise, elle était si faible que j’y suis facilement parvenue.

Elle a perdu beaucoup de poids. Je lui ai administré les premiers soins à la maison puis je l’ai conduite au centre médical universitaire Monsieur. »

« Vous avez bien fait Madame Jones Merci de tout ce que vous avez fait pour elle. »

« J’aurais voulu faire d’avantage Monsieur. Lors de son admission, j’ai dit à l’hôpital qu’elle n’a pas de famille dans la région et que je suis une amie. Mais comme vous le savez elle est majeure et je ne pourrai pas faire plus que la loi ne m’autorise tant pour les soins que pour son éventuel traitement médical. Mais je ferai tout pour qu’elle reste hospitalisée jusqu’à votre arrivée. J’imagine qu’elle va recevoir des soins psychiatriques compte tenu de sa tentative de suicide mais je n’en sais pas plus. »

« Encore merci Madame Jones. » Je suis complètement désemparé. Quelqu’un souffre à cause de ma putain de folie.

Ensuite j’appelle le Dr Flynn.

« John c’est Christian. »

Il comprend immédiatement que la situation est grave au son de ma voix.

« Christian, est-ce que ça va ? »

« Oui ça va. »

« C’est Anastasia ? » Je soupire de soulagement. Merci mon Dieu, Anastasia va bien.

« Non, c’est Leïla. »

« Leïla ? »

« Oui, une ex, c’est fini depuis près de 3 ans. »

« Quel est le problème? »

« Pendant que j’étais en Georgie avec Anastasia elle est venue chez moi. Elle s’est entaillée le poignet devant Madame Jones. Elle a réussit à la maîtriser et à l’emmener à l’hôpital mais elle va avoir besoin d’un traitement psychiatrique. »

« Où est-elle ? »

« Au centre médical Universitaire. »

« C’est l’un des meilleurs hôpitaux, mais je ne connais pas leur service de psychiatrie. Il est sans doute bien et je pense qu’ils doivent faire appel aux meilleurs médecins. Ceci dit c’est un établissement qui n’est pas vraiment spécialisé en la matière. »

« Je veux le meilleur John. Pour le moment c’est une fille qui est vraiment malade et qui a besoin d’aide. Le fait qu’elle soit venue chez moi pour commettre un tel acte me laisse entendre que j’ai du lui faire un truc horrible. Tu vois, j’ai vraiment du lui faire du mal. Pour l’amour du ciel ça fait presque trois ans ! Est-ce que je lui ai fait tant de mal pour qu’elle vienne faire ça chez moi après tout ce temps ? »

« Christian !  Ce n‘est vraiment pas le moment idéal pour s‘auto flageller. Tu n‘as pas eu de contact avec elle depuis trois ans. Il peut arriver n’importe quoi à quelqu‘un durant ce laps de temps. Si elle est venue chez toi c‘est sans doute pour trouver de l‘aide et elle sait qu‘elle peut compter sur toi. A-t-elle de la famille qui pourrait la soutenir ?»

« Welch est en train de chercher. »

« Parfait. Ca pourra nous aider à comprendre ce qui lui est arrivé. Une fois que l’hôpital aura fini de soigner sa blessure, son état mental fera l’objet d’une évaluation. Ensuite nous pourrons la faire admettre dans un établissement spécialisé qui pourra lui administrer les soins adaptés à son état. »

« Oui, elle a besoin d’aide. Je suis en route pour Seattle. On se voit à mon arrivée. En attendant, trouve lui une place dans une unité spécialisée. »

« Je m’en occupe Christian. Je te souhaite un bon vol. »

« Merci John. »

Nous sommes sur le point de décoller. Mon Dieu ! Les prochaines heures vont être interminables. J’ai laissé Anastasia en plan et Leïla essaye de se suicider. Ce n’est pas possible d’avoir une journée de paix ? Une journée où il n’arrive que de bonnes choses ? Des trucs joyeux comme voler, faire l’amour, naviguer, dîner avec ma petite amie et sa famille… Pourquoi j’ai toujours des emmerdes qui gâchent la fête ? Mon subconscient me glisse que c’est parce que je suis complètement taré ! Bien sûr que je le suis, ce n’est pas nouveau.

Je sens un poids écrasant sur mes épaules. C’est le poids de la culpabilité. Ma mauvaise conscience me dit que j’ai esquinté Leïla, que je suis la cause de son mal. Sinon pourquoi serait-elle venue chez moi pour se suicider après tout ce temps ? Et si elle était morte ? Comment j’aurais pu vivre en sachant qu’une de mes soumises s’est suicidée ? Une fille joyeuse, adorable et magnifique ? Je ne l’ai jamais aimé d’amour mais je l’aimais bien et on a passé de bons moments. C’est une de celles avec qui j’ai eu une relation dominant/soumise sur une longue période. A l’instar d’Anastasia, elle voulait être « plus » mais je ne le voulais pas. Je n’éprouvais pas de sentiments profonds pour elle. Je n’aimais que son cul. C’était une excellente soumise. Mon Dieu ! Quand je pense à tout ce que je lui ai fait ! Je suis un fils de pute… C’est vraiment le mot ! Combien d’autres femmes ai-je blessé ? Le remord me dévore … Je dois découvrir ce qui lui est arrivé et lui offrir l’aide dont elle a besoin. C’est le moins que je puisse faire pour réparer les dommages que j’ai causés.

Je ferme les yeux pour la revoir comme elle était et l’imaginer telle que Madame Jones l’a décrite.

Tout est de ma faute ! C’est ma faute ! Je bousille les gens ! Je suis un nuisible. C’est parce que je suis complètement cinglé ! J’ai peur de faire du mal à Anastasia. Qu’est-ce qui se passera si je lui fais du mal ? Je suis horrifié. Je dois régler ça. D’une certaine manière je dois rectifier la situation dont je suis responsable. Je m’adosse dans mon siège et laisse le chagrin m’envahir. Et si je fais autant de mal à Anastasia ? N’est elle pas partie en Georgie pour réfléchir tranquillement ? Et si je la bousille elle aussi ? Je suis dingue après tout !

Qu’est-ce qui se passera si je l’esquinte ? Et si elle me quitte… pour de bon ? Mon cœur lui appartient, elle l’emportera ! Putain, je serai perdu sans elle !
Half of my Heart - John Meyer

Seigneur, j’ai foutu un beau bordel !

Durant tout le vol je suis perdu dans mes pensées. C’est la sollicitude de Taylor qui me ramène au présent.

« Monsieur ?  Monsieur, nous sommes arrivés. » Je lève les yeux vers lui, ahuri et désorienté. Son regard est compassé presque inquiet. Pour moi ? Non sûrement pas pour moi. Je ne mérite pas ce genre de sentiments. Je bousille les autres.

« On est arrivés ? »

« Oui Monsieur, nous sommes à Seattle. »

« Merci Taylor. » Je me lève et me recompose un visage présentable.

Un fois installés dans la SUV Taylor demande « Où allons-nous Monsieur ? »

« Centre Médical Universitaire. »

« Bien Monsieur. »

En route j’appelle Gail.

« Oui Monsieur Grey »

« Madame Jones, êtes vous toujours à l’hôpital ? »

« Non Monsieur Grey. »

« Mais pourquoi ? » mon ton est un peu brusque.

« Leila est sortie Monsieur. Et comme je ne suis pas de sa famille je n‘en ai pas été informée. Je patientais dans la salle d’attente. Puis je suis allée voir comment elle allait et là j’ai découvert son lit vide. Donc j’ai interrogé l’infirmière pour savoir où elle avait été transférée car j’étais certaine qu’elle serait admise en psychiatrie. C’est alors que l’infirmière m’a annoncé que Leïla avait signé une décharge et avait quitté l’hôpital de son propre chef moins d’une heure avant. Je n’ai pas la moindre idée de l’endroit où elle a pu aller ! Donc je me suis dépêchée de rentrer à la maison au cas où elle reviendrait. Je ne sais pas quoi faire d’autre Monsieur. »

« Vous avez bien fait Madame Jones. Vous ne pouviez pas en faire d’avantage. Merci. »

Je raccroche.

Taylor m’observe dans le rétroviseur. Il sait que Leïla a fichu le camp.

« On va toujours à l’hôpital Monsieur ? »

« Oui. Il faut que je parle aux médecins. »

« Bien Monsieur. »

Je compose le numéro du Dr Flynn.

« John ? C’est Christian. »

« De retour ? »

« Oui. Fais-moi une faveur. Viens me rejoindre au centre médical universitaire. Ca sera sans doute beaucoup plus facile d’obtenir des informations sur l’état de Leïla si tu es là. »

« On pourra la convaincre de se faire soigner. »

« Malheureusement elle est sortie. Donc on ne pourra pas obtenir son consentement. » dis-je amer.

Il murmure un « humm » qui laisse entendre que ça ne va pas être aisé d’obtenir les informations dont on a besoin.

« Je ne pense pas que ça sera un problème. Je vais me faire transmettre par mail son consentement écrit. »

« Tu as fais signer ce type de contrat à toutes tes soumises ? » demande t’il incrédule.

« Oui.  On se retrouve au service des admissions ? »

« OK »

Ensuite j’appelle Welch.

« Welch, j’ai besoin que vous m’envoyez par mail le formulaire de consentement pour la divulgation de renseignements médicaux que Leïla avait signé. Vous devez en avoir une copie informatisée dans son dossier personnel. »

« Bien Monsieur. »

Six minutes plus tard, j’ai en ma possession tous les documents nécessaires.

35 minutes plus tard nous sommes assis devant le bureau où sont classés les dossiers des patients. Après avoir présenté le formulaire d’acceptation, les informations médicales nous sont transmises. Puis nous allons voir le psy qui a examiné Leïla.

« Malheureusement, nous n’avons pas eu assez de temps pour l’examiner totalement, comme vous le savez, elle a demandé à sortir bien plus tôt qu’elle n’aurait dû. Sa tentative de suicide était un cri de détresse. Elle a subi un traumatisme dont elle n’a rien voulu dire. Sa blessure n’est que superficielle. Et le fait qu’elle se soit rendue chez vous pour porter atteinte à ses jours démontre qu’elle attend de l’aide de votre part. Est-elle seule ? Elle n’a pas de famille ? »

« Je ne l’ai pas vu depuis près de trois ans. Je ne peux donc pas vous répondre. Aux dernières nouvelles elle s’était mariée. »

« Comment vous a-t-elle paru ? Est ce qu’elle a demandé quelque chose ? Quelqu’un ? Était-elle loquace ou hermétique ? » Cette fois ci c’est John qui pose les questions.

« Elle était déprimée, dans un état de grande détresse. Mais j’ai passé très peu de temps avec elle car elle ne coopérait pas et restait enfermée dans son mutisme. Docteur Flynn je ne peux que vous dire qu’elle présentait les symptômes de la dépression. Je ne crois pas qu’elle voulait vraiment se suicider. » dit-il d’un ton solennel en nous regardant John et moi. « Elle voulait attirer l’attention, elle appelait à l’aide. »

« Que voulez vous dire ? elle ne voulait pas se suicider ? Pourtant elle est venue chez moi et s’est ouvert une veine. Si ma gouvernante ne l’avait pas maîtrisée elle se serait probablement suicidée. » dis-je exaspéré.

« Monsieur Grey. Vous devez comprendre. Si elle avait vraiment voulu se suicider elle aurait pu le faire dans un endroit où personne n’aurait pu l’en empêcher. Mais elle n’a pas procédé ainsi ! Au lieu de ça elle est venue chez vous. Elle voulait faire passer un message et vous montrer sa détresse. Nous ne savons pas la teneur de ce message, mais il semble qu’elle pense que vous pouvez l’aider. Au lieu d’un appel à l’aide ça peut aussi être une demande d’affection. Si vous aviez été là, vous lui auriez sans doute montré que vous vous inquiétez pour elle. Si elle n’a jamais eu de tendances suicidaires par le passé, cela prouve qu’elle a subit récemment un traumatisme. Le fait qu’elle se soit rendue chez vous me laisse entendre qu’elle pense ou qu’elle espère que vous allez lui apporter l’aide dont elle a désespérément besoin. »

« Je ne suis toujours pas convaincu que ça soit si simple Docteur. » dis-je. Puis nous prenons le dossier médical et nous quittons les lieux.

Dans le parking je me tourne vers John et lui demande ce qu’il pense de la situation.

« Je suis d’accord sur son analyse, elle a tenté d’attirer ton attention en faisant une tentative de suicide à ton domicile. C’est en endroit dans lequel elle a vécu en tant que soumise elle l’est restée longtemps n’est-ce pas ? » J’acquiesce. « Sachant à quel point tes relations sont intenses ça ne m’étonnerait pas qu’elle ait un attachement profond pour toi, bien plus que tu ne peux l’admettre. Les femmes et les hommes ne perçoivent pas les choses de la même manière. »

« Mais elle n’était que ma soumise. Nous avions un contrat. En fait elle était une soumise notoirement connue, je n’étais pas son premier dominant, ni le dernier d‘ailleurs. »

« Encore une fois Christian, les contrats n’ont rien à voir là-dedans. Les contrats n’éprouvent pas de sentiments, les gens oui, même si leurs relations sont basées sur un contrat. Pour en revenir aux tendances suicidaires, c’est possible qu’elle soit à deux doigts de se suicider. Ce qu’elle vient de faire c’est-ce que nous appelons un épisode aigue. 1/8ème de ces épisodes est apparent et 7/8ème sont imperceptibles. Il vient de se passer un épisode visible. Mais vois tu Christian, le véritable danger, c’est ce qu’on ne voit pas, ce sont les symptômes invisibles de la maladie. Ces tendances suicidaires peuvent être orientées aussi bien contre le malade lui-même mais aussi vers d’autres personnes. Tu dois donc faire attention et la localiser au plus vite. Je pense que tu devrais aller voir la police. »

« Non. Elle va se planquer et ça sera encore plus difficile de la trouver. Elle a besoin d’aide, pas d‘être enfermée en taule sans soutien psychologique et avec des soins inappropriés. »

« Bon, c’est comme tu veux Christian. Cet épisode intervient au stade de « l’oubli de soi » c’est-à-dire que le malade est étranger à sa voix intérieure, à son esprit. Il est pour ainsi dire déconnecté et il se focalise de façon obsessionnelle sur quelque chose qui peut être totalement futile ou au contraire sur un évènement dramatique. Dans le cas de Leïla nous ne connaissons pas la cause. Quand nous le découvrirons nous pourrons entamer un traitement et, pourquoi pas, envisager une guérison. Quand la personnalité devient fragile, faible, apathique, désorientée, instable les perversions apparaissent. Elles entraînent de nombreux suicides dus à des tendances auto destructrices auxquelles s’ajoutent des sentiments tels que la culpabilité, la honte, le sentiment d’échec, d’humiliation, la victimisation, la souffrance pour n’en nommer que quelques uns. Mais ma principale préoccupation c’est lorsqu’un individu est déconnecté de son « moi » c’est-à-dire de sa conscience, de la partie saine de son esprit qui lui permet de distinguer le bien du mal. Dans ce cas, ces personnes peuvent commettre l’irréparable. Le chômage, un divorce, une faillite peuvent les amener à tuer leurs enfants en imaginant bien faire en les soutirant à un monde cruel. Dans ce cas il n’y a plus aucun sentiment qui entre en ligne de compte. La déconnexion de ce filtre mental est un danger majeur et il est donc crucial que tu la retrouves. Christian, comprends-tu la gravité de la situation ?

Je hoche la tête. Je comprends le message. Elle pourrait s’en prendre à Anastasia ! Rien que d’y penser ça me rend malade, j’ai un goût de bile dans la bouche. 

Silence  - Beethoven

Le Dr Flynn et moi nous nous séparons après nous être serrés la main. Taylor me ramène à l’Escala.

J’appelle Barney, mon conseiller en sécurité.

« Barney, c’est Grey. »

« Oui Monsieur. »

« Je veux que vous mobilisiez tous vos moyens pour trouver Leïla Hanson. Elle était mariée. Contactez son mari. Sa famille vit quelque part dans l’est. Appelez-les. Je vais vous envoyer le dossier médical. Elle a essayé de se suicider chez moi ! » dis-je la mâchoire crispée, j’ai du mal à contenir ma colère. « Vous devez découvrir ce qui s’est passé entre son mari et elle et pourquoi elle est venue chez moi. Demandez à sa famille s’ils ont eu vent d’évènements récents qui seraient survenus comme un traumatisme, des problèmes, une maladie que sais-je, tout ce que vos pourrez trouver. Aucun détail ne doit être négligé. Remuez ciel et terre s’il le faut. Je veux des réponses et je les veux maintenant ! »

« Je m’y mets tout de suite. » dit-il. Je raccroche.

Nous arrivons à l’Escala et avant toute chose je vais prendre une douche. Je veux me nettoyer de toute cette merde, enfin si c’est possible. Je suis effondré que Leïla ait tenté de se suicider mais je suis terrorisé à l’idée qu’elle puisse faire du mal à Anastasia. Je ne peux pas le supporter. Ca serait entièrement de ma faute. Je suis certain d’avoir détruit Leïla. C’est pour ça qu’elle est venue ici. Elle voulait plus, je l’aimais bien mais je n’ai jamais voulu ‘plus’ avant Anastasia. Elle a du voir la photo d’Anastasia dans le journal, celle qui a été prise le jour de la remise de son diplôme. Si elle suit ce que je fais dans les médias, c’est sûr qu’elle a tiqué sur cette photo. Parce que ce n’est pas dans mes habitudes de me faire photographier en compagnie d’une femme sachant combien je suis discret dans mes relations dominant/soumise. Ca a du lui faire un choc et déclencher cette dépression. Il faut que je la trouve et que je lui apporte l’aide dont elle a besoin. A combien de femmes ai-je fait autant de mal ? La culpabilité m’envahit, je suffoque incapable de garder l’équilibre, mon cœur est oppressé. Mes pensées vont vers Anastasia. Sans même avoir appréhendé toute la profondeur de mes putains de 50 nuances de folie, elle a éprouvé le besoin de s’éloigner de moi quelques jours. Je ne veux pas tout foutre en l’air et je dois impérativement régler le problème que représente Leïla. Je me rends dans le salon, Madame Jones me demande si je veux manger.

« Je vais d’abord parler avec Taylor, puis je dînerai Madame Jones. »

« Très bien Monsieur. »

Tandis que je me rends dans mon bureau, mon Blackberry vibre. Agacé j’ouvre le message qui me fait venir le sourire aux lèvres.
 ______________________________________

De: Anastasia Steele
Objet: Bien arrivé?
Date: 2 Juin 2011 22:31 EST
À: Christian Grey
Cher Monsieur,
Merci de me faire savoir si vous êtes arrivé sain et sauf à Seattle. Comme je n’ai aucune nouvelle je commence à m’inquiéter. Je pense à toi.
Ton Ana . X
______________________________________

Au milieu de tout ce merdier, son message est une bouée de sauvetage qu’elle m’envoie pour me sortir de mon désespoir. Je tape une réponse séance tenante.

______________________________________

De: Christian Grey
Objet: Désolé
Date: 2 Juin 2011 19:35
À: Anastasia Steele

Chère Mademoiselle Steele
Je suis bien arrivé à Seattle. Accepte mes excuses de ne pas t’en avoir informé plus tôt. Je ne veux pas te causer de soucis mais ça me fait chaud au cœur de savoir que tu tiens à moi. Je pense à toi aussi et comme toujours je suis impatient de te revoir demain.
Christian Grey PDG, Grey Enterprises Holdings Inc.
______________________________________

Ca me fait du bien de savoir que pour une fois quelqu’un s’inquiète pour moi. Quelques minutes plus tard sa réponse arrive.
______________________________________
De: Anastasia Steele
Objet: La situation
Date: 2 Juin 2011 22:39 EST
À: Christian Grey
Cher Monsieur Grey,
Je pense qu’il est plus qu’évident que je tiens énormément à vous. Comment pouvez-vous en douter ?  J’espère que vous avez la « situation » en main.
Ton Ana. X
PS : vas-tu te décider à me révéler ce que j’ai dit dans mon sommeil ?
______________________________________

Elle arrive toujours à me faire sourire même dans des moments aussi troubles. J’adore ça chez elle ! Elle me manque … elle me manque vraiment. J’aurais aimé la ramener avec moi. Mais je n’ai pas envie de la perturber avec toute la merde qui me tombe dessus.

Cowboy Take Me Away - Dixie Chix
______________________________________
De: Christian Grey
Objet: Je ne parlerai qu’en présence de mon avocat
Date: 2 Juin 2011 19:44
À: Anastasia Steele

Chère Miss Steele

Je suis heureux que tu tiennes à moi. Ici, la « situation » n’est pas encore réglée. Concernant ton postscriptum ma réponse est - NON

Christian Grey PDG, Grey Enterprises Holdings Inc.
______________________________________

Parce qu’Anastasia, j’attends que tu me le dises en étant éveillée. Sa réponse est immédiate.
 ______________________________________
De: Anastasia Steele
Objet: Pénalement irresponsable
Date: 2 Juin 2011 22:47 EST
À: Christian Grey

J’espère que c’était drôle. Parce que voyez-vous je ne saurais être tenue pour responsable de qui sort de ma bouche lorsque je suis inconsciente. D’ailleurs vous m’avez sûrement mal comprise.
Un homme de votre âge avancé est sans doute un peu sourd.
______________________________________

Son message me fait éclater de rire
______________________________________
De: Christian Grey
Objet: Plaider coupable
Date: 2 Juin 2011 19:51
À: Anastasia Steele

Chère Mademoiselle Steele
Pardon mais pourriez vous parler plus fort ? Je suis un vieil homme et je ne vous entends pas.

Christian Grey PDG, Grey Enterprises Holdings Inc.
______________________________________

Je ne peux pas m’empêcher de la taquiner. Voyons voir ce qu’elle va répondre à ça. Grâce à elle pendant une minute j’oublie tous mes problèmes.
______________________________________
De: Anastasia Steele
Objet: Plaider encore la folie
Date: 2 Juin 2011 22:53 EST
À: Christian Grey

Tu me rends folle.
______________________________________

En lisant sa réponse ma respiration part en vrille. Elle me déstabilise, me trouble et me rends dingue. J’ai tout le temps envie d’elle.

______________________________________

De: Christian Grey
Objet: Mais j’espère bien …
Date: 2 Juin 2011 19:58
À: Anastasia Steele

Chère Mademoiselle Steele

C’est exactement ce que j’ai l’intention de faire vendredi soir. Je trépigne d’impatience ;)

Christian Grey PDG, Grey Enterprises Holdings Inc.
______________________________________
De: Anastasia Steele
Objet: Grrrrr
Date: 2 Juin 2011 23:01 EST
À: Christian Grey

Je suis officiellement folle de rage après vous.

Bonne nuit.
Mademoiselle A. R. Steele
______________________________________

Même sa colère est super sexy !
______________________________________

De: Christian Grey
Objet: Chat sauvage
Date: 2 Juin 2011 20:04
À: Anastasia Steele

Seriez-vous en train de feuler contre moi Miss Steele ? Pour les feulements sachez que je possède déjà un chat.

Christian Grey PDG, Grey Enterprises Holdings Inc.
______________________________________

J’attends qu’elle réponde Mais elle n’écrit plus rien. Je regarde simultanément mon écran et mon Blackberry comme si l’un des deux pouvait parler ou me cracher un message d’Anastasia; Je n’ai pas envie qu’elle aille se coucher en étant fâchée. Je ne supporte pas cette idée - pas après ce qui s’est passé aujourd’hui, pas après une matinée aussi merveilleuse et mon départ précipité sans même pouvoir lui dire au revoir. Et tout ça pour aller patauger dans un bordel pas possible. Je ne supporte pas qu’elle ne veuille plus me parler ! J’ai besoin d’elle, bien plus qu’elle ne le pense ou qu’elle ne peut l’imaginer. Alors je lui envoie une réponse.
______________________________________
De: Christian Grey
Objet: Ce que tu as dit en dormant
Date: 2 Juin 2011 20:19
À: Anastasia Steele

Anastasia je ne veux pas te répéter ce que tu as dit dans ton sommeil parce que je préfèrerais t’entendre me le dire lorsque tu es consciente et bien réveillée. Vas dormir. Tu devras être en forme pour ce que je prévois de te faire demain.

Christian Grey PDG, Grey Enterprises Holdings Inc.
______________________________________


En si peu de temps elle est devenue une partie intégrante de mon équilibre. Elle est mon roc, inébranlable, sensée et innocente. Elle est ma lumière dans la nuit, un ange combattant le démon qui est en moi. Elle cherche et trouve mon âme perdue. Je suis de nouveau un homme à part entière quand elle est avec moi. Je suis distrait et nerveux, impatient d’être avec ma femme. Demain n’arrivera donc jamais ? J’aimerais être à demain. Elle me manque tellement, surtout maintenant… Je la veux de toutes les manières possibles. 

I Want You Just the Way You Are - Billy Joel

Je grogne et retourne m’occuper de mes problèmes du moment.



Hi everyone! Elisabeth is going on vacation. Next update will be the last week of July. 

Chers lecteurs,
Elisabeth est en vacances. Chapitre suivant:  Dernière semaine de Juillet.

14 comments:

prerlylo said...

profiter bien de vos vacances vous les mériter amplement.

En vous remerciant encore pour ses nouveaux chapitres et les prochains a venir.

au plaisir de vous lire encore.
a bientot

Anonymous said...

P.
Merci encore pour ce chapitre !!
j’attends avec impatience la fin juillet mais passez de très bonne vacance on a besoin de vous en forme ;)

Anonymous said...

P.
Merci encore pour ce chapitre !!
j’attends avec impatience la fin juillet mais passez de très bonne vacance on a besoin de vous en forme ;)

Anonymous said...

Je n en reviens pas d avoir trouvé ce blog ! Je me disais : pourquoi personne n écrit une suite vu par Christian G et voilà que mon souhait se réalise ... Merci a vous mesdames je suis super fan et j ai qu une peur c que vs vs arrêtiez de traduire ! Bravo la psychologie de notre Grey international ...lol...colle tout a fait à l idée qu on s en fait et nos amène tout ce qui manque aux 3 tomes originales si je peux me permettre juste une idée à la place de l expression que vs avez choisie " grande gueule " ne préféreriez vs pas "insolence" il me semble que c mieux des la bouche de GRey ... En tout cas merci grâce à vous notre plaisir dure dure et dure encore un super bravo à 2 supers nanas !!! Je me permets une petite familiarité car j ai l impression qu on se comprend...au plaisir de vs lire encore et encore merci

Anonymous said...

Je n en reviens pas d avoir trouvé ce blog ! Je me disais : pourquoi personne n écrit une suite vu par Christian G et voilà que mon souhait se réalise ... Merci a vous mesdames je suis super fan et j ai qu une peur c que vs vs arrêtiez de traduire ! Bravo la psychologie de notre Grey international ...lol...colle tout a fait à l idée qu on s en fait et nos amène tout ce qui manque aux 3 tomes originales si je peux me permettre juste une idée à la place de l expression que vs avez choisie " grande gueule " ne préféreriez vs pas "insolence" il me semble que c mieux des la bouche de GRey ... En tout cas merci grâce à vous notre plaisir dure dure et dure encore un super bravo à 2 supers nanas !!! Je me permets une petite familiarité car j ai l impression qu on se comprend...au plaisir de vs lire encore et encore merci

Elizabeth the translator said...

L'exercice de traduction consiste entre autres a respecter la pensée et les termes de l'auteur. Si Eminé avait souhaité utiliser les mots tels qu'impertinence ou insolence elle disposait en anglais d'une foultitude de mots et d'expressions. Smart mouth c'est une grande gueule. Je sais que cela a été traduit par insolence dans la traduction française de l'oeuvre originale. Ce choix n'est pas le mien. A toutes fins utiles je souligne quEminé est elle même traductrice de profession et que nous travaillons en etroite collaboration. Si elle avait souhaité desapprouver ce choix elle l'aurait sans doute fait depuis 6 mois.
Accessoirement je souligne que j'apprécie peu de me sentir obligée de me justifier. De fait je n'apprecie pas du tout. Grey a 27 ans, il sait être aussi bien classieux que d'une inimaginable grossiereté parfois intraduisible. Quand vous parlez de la "bouche" de Grey vous semblez omettre cet aspect du personnage...

Anonymous said...

Mille excuses merci pour votre travail c vraiment chouette

Elisabeth ze translator said...

Il n'y à aucun problème. L'essentiel c'est de faire partager le travail d'Eminé aux fans de Christian et Anastasia. De plus je trouve que ce n'est pas mal que vous sachiez comment nous fonctionnons Eminé et moi.
Bon je retourne vous traduire les prochains chapitres sinon vous allez me traiter de fainéante et ça a râler sur le site !!
EM

Anonymous said...

jadore le blog je le lis en anglais et en francais car je suis toujours avide et impatiente de lire votre travail. Merci infiniment est ce que le prochain en francais est aussi pour fin juillet? Ou cest seukement pour en anglais? Entk merci encore poyr le travail et si vous etes toute en vacance profitez en bien et revenez nous en forme :-) :-)

elisabeth ze translator said...

le prochain chapitre en français sera publié la semaine prochaine.

cordialement,

EM

Pris SAB said...

bonsoir,
j'adore et je suis impatiente d'avoie la suite. "C'est pour quand?" merci pour ce blog

Prisca

Pris SAB said...
This comment has been removed by the author.
Elisabeth ze translator said...

Hello

J'avais promis pour cette semaine mais je vous demande un petit délai supplémentaire pour relire et corriger afin de vous livrer un chapitre bien propre.
Promis le chapitre 29 sera publié lundi après midi.
Merci de votre compréhension.
EM

Anonymous said...

Merci merci bcp moi aussi je suis ravie d'avoir trouver se blog je suis déjà impatiente et les semaines vont me par être longuueeeee !
Bonne vacance et reprise à vous :)